Généalogie et Histoire en Pays Dolois

Quelques pages d histoire locale

Accueil
Retour
Suivante

 

A travers les Registres paroissiaux

Anecdotes, événements

Cimetière

Le 14 septembre 1631, à neuf heures du matin, fut rehabilité et benit le cimetière qui avait été violé et interdit par certaines personnes.

Eglise

En 1722, le jour de l'octave du Saint-Sacrement, une jeune fille de La Boussac, nommée Marguerite Trecan, fut tuée dans l'église par l'imprudence de plusieurs jeunes gens qui tirèrent à la fin de la bénédiction du salut. L'église fut dès lors interdite et le Saint-Sacrement transféré à La Vieuville, où il resta une semaine. Le 21 juin, deuxième dimanche après l'octave, le vicaire général de Dol fit la réconciliation et la bénédiction de l'église, et ordonna que chaque année, à pareil jour, on fit un salut après vêpres, une procession dans le cimetière quand le temps le permettrait, et qu'on récitât un De Profundis pour la défunte, en réparation de l'injure faite à Notre-Seigneur et à l'église.

 

mise à jour du site : 08-sept.-2009          Contact         retour accueil